LES DONNÉES
Comprendre les données

Ce site permet de visualiser les données électorales et socio-économiques rassemblées dans le cadre du livre Une histoire du conflit politique de trois façons différentes.

Tout d'abord, à l'échelle du territoire : cartographiez la répartition des votes et des richesses dans l'hexagone depuis 1789.

Ensuite, pour chacune des 36 000 communes : explorez l'évolution des votes et des caractéristiques socio-économiques (revenu, capital immobilier, diplômes, professions, etc.).

Enfin, pour toutes les élections et courants politiques : découvrez qui a le vote le plus populaire et le plus bourgeois.

Lire toute la description
Sections
Cartographie
Comment se répartissent les votes et les richesses ?
Vote pour le PCF aux législatives en 1936

Lors des législatives de 1936, les candidats investis par le PCF rassemblent 15% des voix lors du premier tour, avec d'énormes variations entre communes que vous pouvez voir en zoomant sur la carte. En région parisienne, le PCF obtient par exemple 70% des voix à Bobigny (Seine-Saint-Denis), contre 8% des voix à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine). Le PCF réalise également d'excellents scores dans certains territoires ruraux, par exemple 75% des voix à Saint-Victor (Allier). Il est généralement faible dans l'ouest du pays, par exemple seulement 1% des voix à Carnac (Morbihan), tout en atteignant 51% à Concarneau (Finistère).

Vote pour Valéry Giscard d'Estaing aux présidentielles (2nd tour) en 1981

Lors des présidentielles de 1981, Valéry Giscard d'Estaing s'incline face à François Mitterrand au second tour avec 48% des voix contre 52%. En zoomant sur la carte, vous pourrez constater d'énormes variations entre communes. Par exemple, Giscard obtient 77% des voix dans le 16e arrondissement de Paris ou 66% à Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), mais seulement 28% des voix à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) ou à Berre-l’Étang (Bouches-du-Rhône).

Revenu moyen par habitant en 2022

En 2022, le revenu moyen annuel par habitant, défini comme le revenu total figurant dans les déclarations de revenus (avant tout abattement ou déduction) divisé par le nombre total d'habitants (y compris les enfants), est de 19 200 euros. En zoomant sur le carte, vous verrez que cette moyenne est de seulement 8 900 à Roubaix (Nord) et atteint 60 700 euros au Touquet (Pas-de-Calais) et 107 600 euros dans le 7e arrondissement de Paris. Grâce aux données que nous avons rassemblées sur les revenus et la valeur des logements depuis le 19e siècle, nous pouvons étudier l'évolution des inégalités sur longue période et analyser leur impact sur les comportements électoraux.

Capital immobilier en 2022 (prix moyen des logements)

En 2022, le capital immobilier moyen, défini comme la valeur moyenne des logements observée dans les transactions immobilières, est de 219 500 euros. En zoomant sur la carte, vous verrez que cette moyenne est de seulement 65 400 euros à Vierzon (Cher) et atteint 819 300 euros à Saint-Marc-Jaumegarde (Bouches-du-Rhône) et 1 268 500 euros dans le 7e arrondissement de Paris. Grâce aux données que nous avons rassemblées depuis le 19e siècle, nous pouvons étudier l'évolution des inégalités sur longue période et analyser leur impact sur les comportements électoraux.

Portrait
Comment vote votre commune depuis deux siècles ?
Paris 7e : vote pour la droite et revenu

Le 7e arrondissement de Paris s'est généralement situé tout au long du 20e siècle entre le 90e et le 100e percentile de la répartition du vote à droite (autrement dit, il a presque toujours fait partie des 10% des communes votant le plus à droite), et entre le 99e et le 100e percentile de la répartition du revenu (autrement dit, il a presque toujours appartenu aux 1% ou 2% des communes les plus riches). On notera toutefois en 2017 et 2022 un chute du 7e arrondissement dans la répartition du vote à droite, ce qui s'explique par son basculement vers le bloc du centre.

Bobigny (93) : vote pour la gauche et proportion d'ouvriers et d'employés

La commune de Bobigny (Seine-Saint-Denis) s'est généralement située tout au long du 20e siècle et au cours des premières décennies du 21e siècle entre le 90e et le 100e percentile de la répartition du vote à gauche (autrement dit, elle a presque toujours fait partie des 10% des communes votant le plus à gauche), et entre le 90e et le 100e percentile de la répartition de la proportion d'ouvriers et d'employés (autrement dit, elle a presque toujours appartenu aux 10% des communes comptant la plus forte proportion d'ouvriers et d'employés).

Roubaix (59) : vote pour la droite et revenu

La position de Roubaix dans la répartition du revenu communal moyen s'est effondrée au cours des dernières décennies : la commune se situait au niveau des 25% des communes les plus pauvres au début des années 1960 et fait partie des 1% les plus pauvres au début des années 2020. Le vote de la commune a varié au cours du temps mais s'est généralement situé à gauche, avec une pointe à droite dans les années 1980 et 1990 (vote FN) puis un net retour à gauche au cours depuis 2000-2010.

Conflit
Qui a le vote le plus populaire ou le plus bourgeois ?
Vote pour Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand lors du 2nd tour des présidentielles de 1981

Lors du second tour de l'élection présidentielle de 1981, on constate que Valéry Giscard d'Estaing réalise un score beaucoup plus élevé que sa moyenne nationale au sein des 30% de la population habitant dans les communes les plus riches (jusqu'à 1,62 fois son score moyen national au sein des 1% de la population habitant dans les communes les plus riches), et un score plus faible que sa moyenne nationale au sein des 70% de la population habitant dans les communes les plus pauvres. Le vote pour François Mitterrand a un profil rigoureusement inverse.

Vote pour la gauche lors des législatives de 1981 à 2022

Contrairement à une idée reçue, le profil de vote pour les partis de gauche (socialistes, communistes, écologistes, insoumis etc.) aux législatives de 1981 à 2022 a toujours été une fonction fortement décroissante du revenu moyen de la commune, notamment au sommet de la répartition. La pente a même tendance à être encore plus forte en 2017 et 2022 que lors des scrutins précédents, ce qui s’explique par le fait qu’une partie des électeurs de gauche les plus aisés a basculé vers le bloc du centre.

Les élections de 2022 : la tripartition sociale

Lors des élections de 2022, le vote pour Macron croît fortement avec la richesse de la commune, alors que les votes pour Mélenchon et Le Pen diminuent avec la richesse de la commune. Le vote Mélenchon est particulièrement important dans les communes pauvres du monde urbain, et le vote Le Pen au sein des communes pauvres du monde rural.

Le vote Ensemble est-il le plus bourgeois de l'histoire ?

Le vote pour le bloc Ensemble-UDI en 2022 est fortement croissant avec le revenu. La pente est globalement comparable avec celle observée pour les votes de droite dans le passé, à la différence près que ces derniers réalisaient généralement de meilleurs scores au sein des communes les plus pauvres (notamment dans les communes rurales les plus pauvres, mais pas uniquement).

v1.0.15 - 5/10/2023 12:14